Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Jean Philippe Machon | Élections municipales Saintes 2014

Blog officiel du candidat Jean-Philippe Machon pour les élections municipales de la ville de Saintes 2014. Ensemble, donnons un nouveau souffle à Saintes !

Discours du meeting du 17 janvier

Publié le 24 Février 2014 par Rédacteur in discours

MEETING DU 17 JANVIER

Mesdames et Messieurs, chers amis, bonsoir,

Tout d’abord, en cette mi-janvier permettez-moi de vous souhaiter à tous une excellente année 2014

Quelle immense joie mais aussi quelle émotion de vous voir si nombreux pour notre première réunion publique ! Merci de vous êtres déplacés pour être avec nous ce soir

Vous le savez je n’ai aucun passé politique et c’est pour moi la découverte de ce qu’est un grand meeting public. Votre présence réchauffe le cœur. Elle est le témoignage concret que ce que nous avons entrepris dès Mars 2013 avec mon équipe a non seulement du sens mais répond à une attente forte des Saintais.

Votre présence est aussi une magnifique réponse aux esprits chagrins et autres oiseaux de mauvais augure qui prédisaient une aventure sans lendemain de notre équipe.

Et bien force est de constater que non seulement nous sommes là, prêts à en découdre, mais surtout nous sommes plus unis que jamais pour proposer aux saintais une équipe soudée, rassemblée autour de valeurs et de cette même envie de travailler au service de Saintes et non au service de leur égo ou d’ambitions personnelles politiciennes

Il est bon de rappeler la mission régalienne d’un élu qui est d’être au service des administrés que sont les électeurs

Permettez-moi aussi de profiter de ce moment pour remercier les artisans de ma démarche. Je pense bien sûr à Regis Sainte Marie Pricot, soutien de la première heure qui a accepté de présider mon comité de soutien, mais aussi à tous mes proches amis comme Paul Ellul qui est le trésorier de la campagne ainsi qu’à tous ceux qui ont animé ou participé aux commissions comme Yves Coussy, Bernard Caillaud et bien d’autres.

Qu’ils soient tous remerciés pour leur confiance et leur fidélité

Comme vous le savez, j’ai décidé de me porter candidat au poste de maire de Saintes en Mars prochain et de confier à une équipe de femmes et d’hommes choisis pour leurs compétences la responsabilité de mettre en œuvre un programme ambitieux mais pragmatique, réaliste pour sortir Saintes de son immobilisme.

J’ai eu l’occasion de l’écrire dans ma lettre de candidature adressée à tous les saintais mais je pense qu’il est important de revenir quelques instants sur ce qui fonde mon engagement et ce qui est le socle de ma détermination pour les élections municipales.

Vous avez entendu comme moi précédemment les témoignages précis d’une triste réalité dont la municipalité actuelle est en grande partie responsable : Saintes est paralysée, il y a un risque réel que Saintes se meurt économiquement, la sécurité et la qualité de vie se détériorent, il n’y a aucune vision sur l’avenir de la ville et en prime, les impôts ne cessent d’augmenter, globalement plus de 40% pour la taxe foncière dans les derniers 6 ans.

Et si encore nous payions des impôts pour un résultat bien visible. Mais c’est tout le contraire, à cause d’une gestion laxiste et d’un relationnel désagréable avec les acteurs économiques et sociaux de la cité, ce qu’on constate tous les jours, c’est une détérioration de notre bien être et de nos conditions de vie.

Jean-Pierre Roudier dans son intervention a donné des faits précis. Je ne reviendrai pas sur la propreté ou la sécurité quand les saintaises ne peuvent plus traverser la passerelle le soir sans subir des incivilités ou des agressions, mais je citerai l’exemple de la Guyarderie, projet inutile sans aucune vision, qui va couter entre 300 000 et 1.5 millions d’euros aux saintais. Ou encore le centre commercial des Boiffiers, en totale perdition sans que les commerçants soient informés. Ou pire encore, la gestion des ordures ménagères qui est en train d’être mise en place, qui est coûteuse et véritablement antisociale. La mise en place de la CDA, qui sur le fond se justifie, est également révélatrice d’une gestion hasardeuse où les dépenses ne sont pas maitrisées puisqu’on ajoute une couche au mille-feuille administratif et qu’il n’y a pas de véritable transfert avec des diminutions de coûts pour la ville. Qui croyez-vous va payer le mille-feuille au bout du compte ? Le contribuable naturellement.

La réalité est bien là : la gestion de la municipalité socialiste a plongé Saintes dans le déclin et plombé la feuille d’impôt des contribuables.

Le saintais que je suis n’accepte pas de voir la ville continuer à se dégrader sans réagir. Je porte Saintes dans mon cœur, j’ai entendu mon père durant toute ma jeunesse chanter les louanges de cette ville avec ses traditions et sa douceur de vivre alors je ne peux me résigner à laisser Saintes s’éteindre et mourir à petit feu.

Mon ambition est de donner un nouveau souffle à Saintes. Et la vision que je veux partager avec vous ce soir c’est celle d’une ville embellie, d’une ville attractive, d’une ville unique. Nous avons des atouts formidables : notre situation géographique centrale à 1h de 4 grandes villes que sont Bordeaux, La Rochelle, Poitiers, Angoulême, un patrimoine qui ne demande qu’à être valorisé, et le cognac qui est notre porte drapeau international.

Mon objectif est de bâtir une capitale de la Saintonge florissante, rayonnante, solidaire, car nous avons dans cette ville une forte culture de la solidarité, mais également bien ancrée dans la modernité

Alors que faire ? Comment y arriver ? Que proposons-nous et quels sont les grands axes de notre programme ? En quoi consiste ce nouveau souffle pour Saintes ?

Le nouveau souffle commence par une amélioration des méthodes de gestion et une stabilisation de la fiscalité.

Pour stabiliser les impôts il nous faut bien maitriser les dépenses, supprimer le gaspillage et les dépenses inutiles (comme la Guyarderie), arrêter de créer des strates administratives qui en rajoutent au mille-feuille et qui se révèlent couteuses. C’est d’une gestion en bon père de famille qu’il nous faut mettre en place comme vous le faites vous-mêmes. Il faut aussi exploiter des pistes qui peuvent faire réaliser des économies comme par exemple réduire les coûts et la consommation d’énergie. Ou générer des revenus par une gestion de l’eau avec une régie comme le font d’autres villes.

Sur ce point de bonne maitrise des dépenses et d’économies, je mettrai mes compétences et mon expérience de gestion de plus de 30 ans dans un groupe industriel au service des saintais. Et je m’engage à ce que nos dépenses soient rapidement maitrisées. Ce sera notre priorité n°1. Je m’engage aussi à ce que les projets ne soient démarrés que lorsqu’ils seront financés afin de ne pas plomber les impôts.

Le nouveau souffle passe par quelque chose d’essentiel qui est l’écoute et la proximité avec les saintais. Inutile de parler de grands projets et d’ambition si la vie quotidienne des saintais est perturbée. Il s’agit là de gestion de proximité au quotidien. Ce sera notre seconde priorité.

Tout ce qui touche au quotidien des saintais nécessite de la réactivité et du bon sens de la part des élus et des services municipaux. Il n’est pas normal que des questions ou des courriers restent sans réponse.

Exemple des Pinauds pour l’installation d’un urinoir à un carrefour dangereux. Dans bien des endroits la voirie doit être améliorée. Exemple aux tourneurs où une portion de route est complètement défoncée. S’organiser pour que la ville soit propre ou que le ramassage des ordures ménagères soit adapté aux besoins des habitants, ça se faisait avant à Saintes et ça se fait dans d’autres villes. Je m’engage à nommer un adjoint dédié à l’écoute des saintais, à la résolution des problèmes quotidiens et à la gestion de proximité.

Pour améliorer la sécurité, nous proposons d’installer des caméras de protection tout d’abord dans les points les plus chauds comme la passerelle puis, en fonction de nos moyens parce que la vidéoprotection coûte cher nous l’étendrons progressivement sur toute la ville.

A côté de ce premier axe de meilleure gestion pour la maitrise des dépenses et la résolution des problèmes quotidiens, le second axe de notre programme sera de rénover, d’embellir et d’animer le centre ville.

Mention du PRU (plan de rénovation urbaine) – Bernadette Schmitt l’a initié et démarré. Jean Rouger l’a poursuivi avec quelques modifications. Nous l’achèverons.

Ensuite notre priorité sera de rendre le centre ville attractif. Il faut y attirer du monde pour dynamiser le commerce spécialisé. Cela passe par une révision complète des sens de circulation(on peut sortir de Saintes mais pas y entrer) et surtout de revoir le stationnement. Notre proposition est de rendre les parkings gratuits moyennant un achat ou une consommation d’un certain montant et d’installer le long des trottoirs des parcmètres évolués (cf Cognac et St Jean d’Angely). Nous proposons également une nouvelle entrée de ville pour soulager le carrefour de Diconche.

Il s’agit aussi d’animer le centre ville et particulièrement rénover les berges de Charente, y mettre des promenades, des tables de pique-nique. Je m’engage à remettre la guinguette. Combien d’autres villes rêveraient d’en avoir une ? La place Bassompierre doit être aussi un lieu de vie et d évènements. Mais elle n’a qu’un côté. Nous proposons d’utiliser la Charente pour créer un autre côté, avec des péniches pour des bars, restaurants, galeries par exemple comme cela se fait dans d’autres villes.

Projet majeur : Site St Louis – Description du projet avec espace archéologique futuriste, un hôtel, des logements pour seniors et primo accédants de bon standing et la création d’un « petit montmartre ». Lien avec les arènes et développer sur le projet innovant et ambitieux de rénovation et de reconstruction des arènes avec la candidature de Saintes pour être inscrite au Patrimoine Mondial de l’Unesco.

Axe : Le nouveau souffle nécessite aussi de dynamiser l’économie saintaise : faire du tourisme (TGV) et de la culture de véritables enjeux économiques. Créer des filières de formation pour les jeunes et attirer des PME ; Utiliser le cognac comme ambassadeur pour faire connaitre la ville, en alliance avec Cognac et développer tous les métiers autours du Cognac. Dynamiser l’activité : création d’emplois, spirale positive. Remettre Saintes dans une spirale économique positive – Rééquilibrer la ville vers la route de Cognac. Le centre ville de Saintes n’est pas à St George des coteaux.

Je n’oublie pas le social. Les socialistes n’ont pas le monopole du social ! Nous avons beaucoup de structures existantes dans cette ville pour les seniors et pour l’aide aux plus défavorisés. Faire en sorte que toutes ces structures fonctionnent de manière coordonnée et avec efficacité.

Nous avons l’intention de renforcer les structures d’accueil pour les seniors de toutes catégories sociales car c’est aussi un moyen de faire revenir du pouvoir d’achat vers le centre ville.

Nous aurons l’occasion de vous présenter dans les prochains jours notre programme complet et détaillé et nous nous ferons un plaisir de le partager avec vous, de discuter et de débattre dans chaque quartier.

Avec mon équipe nous sommes réunis pour un seul enjeu : dynamiser Saintes, donner un nouveau souffle à Saintes.

J’ai la chance d’être entouré d’une équipe formidable dont certains connaissent déjà l’engagement politique (comme Bruno et Frédéric) mais qui est aussi composée d’une grande majorité qui, comme moi, sont non encartés et veulent consacrer leur temps , leur énergie et leurs compétences au service de la ville.

J’ai la chance d’avoir beaucoup de jeunes car on ne peut pas vouloir dynamiser une ville sans l’apport de la jeunesse qui construit le futur. Il y a beaucoup de têtes nouvelles mais aussi des gens d’expérience indispensables pour leur apport sur la connaissance des dossiers en cours.

Le nouveau souffle, c’est avec vous que nous pouvons le porter. Nous avons réussi ce soir le pari de nous mobiliser. Il nous faut désormais réussir le pari de convaincre les saintais.

Tous les jours nous rencontrons les saintais, nous faisons du porte à porte, nous participons à des évènements, nous sommes présents dans les quartiers et sur les marchés.

C’est avec vous et votre soutien que nous réussirons ce projet passionnant de changer Saintes. Pour cela nous devrons nous mobiliser pour arriver en tête au 1er tour.

Oui j’aime cette ville et je continuerai à y vivre.

Oui j’ai envie de la dynamiser et je me sens capable de le faire

Oui nous avons des propositions fortes et un programme novateur, ambitieux mais réaliste, la gestion d’abord !

Oui j’ai la chance de travailler avec une équipe formidable construite autours de réelles compétences

Oui nous sommes tous très motivés et nous avons plaisir à travailler sur notre projet

Oui nous avons envie de partager ce plaisir avec vous ainsi que nos valeurs d’humanisme, de pragmatisme, de solidarité et de convivialité

Alors ce que je vous propose, c’est de bâtir ensemble une capitale de la Saintonge florissante, rayonnante et ancrée dans la modernité

Donnons un nouveau souffle à Saintes

Je vous remercie de votre attention.

Jean-Philippe Machon

17 Janvier 2014

Discours du meeting du 17 janvier
Commenter cet article